Accueil
Présentation
Parlement
Commune d'Enghien
Presse - Espace réservé aux journalistes
Photothèque
Contacts
Elections


Résumé des activités parlementaires de Madame Florine Pary-Mille pour la législature 2004-2009 :

Questions de la Communauté française et de la Région wallonne pour la législature 2004-2009 (documents au format PDF) :

- Communauté française :

- Questions écrites (16/01/2009);
- Questions orales (16/01/2009);
- Interpellations (16/01/2009);
- Questions d'actualité (16/01/2009);
- Intervention en séance plénière (16/01/2009).

- Parlement wallon :

- Questions écrites (16/01/2009);
- Questions orales (16/01/2009);
- Questions d'actualité (
16/01/2009);
- Propositions de décret (
16/01/2009);
- Interventions en séance publique (
16/01/2009).

Bilan d’activités parlementaires

Bilan d'activités parlementaires(15/03/2009);

Après une législature de député de la majorité au Parlement wallon et de la Communauté française, j’ai siégé 5 ans comme député dans l’opposition parlementaire.

Un rôle différent, plus de liberté d’expression et d’action, plus de marge de manœuvre dans les débats parlementaires et plus de force de propositions alternatives.

Mon positionnement dans les assemblées

Parlement de la Communauté française :

  • Présidente du Comité d’Avis chargé d’examiner les questions relatives à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes.

  • Membre effectif de la commission de la Santé, des Matières sociales et de l’Aide à la jeunesse.

Parlement wallon :

  • Membre effectif :

- de la Commission des Affaires intérieures et de la Fonction publique.

- de la Commission de l’Action sociale.

- du Comité d’Avis pour l’égalité des chances entre les hommes et les Femmes

Mon action

Des interpellations, des questions orales et écrites ; des propositions de décret, de résolution ; des interventions dans les différents débats en commission et en séance plénière.

Mes sensibilités et centres d’intérêt

En cette veille de journée de la femme, une pensée particulière pour toutes les inégalités et injustices dont sont encore victimes les femmes.

« A travail égal, salaire égal ».

Il n’est pas normal qu’une femme travaille gratuitement dès 15h05 !

Une meilleure prise en charge de la lutte contre les violences faites aux femmes : 1 femme sur 5 en est encore victime aujourd’hui.

Une attention particulière pour les femmes à la tête d’une famille monoparentale confrontées à la difficulté de trouver un logement décent abordable financièrement, de percevoir la pension alimentaire pour ses enfants, de se soumettre à des campagnes de dépistage et de prévention de certaines pathologies.

Pour toutes ces femmes, il faudrait plus de structures et places d’accueil pour leurs enfants leur permettant de retrouver un travail et de s’accorder des pauses sport ou loisirs.

Même si des efforts ont été réalisés en terme de déductibilité de frais de garde des enfants et d’octroi d’un statut aux conjointes aidantes… il reste encore bien du chemin à parcourir et des chantiers à ouvrir…

Parmi mes priorités

lutter contre les stéréotypes sexistes notamment dans les médias

... lutter contre les discriminations à l’emploi pour les femmes

encourager les filles à se lancer dans des études scientifiques et techniques pluscourues par les garçons

... assurer l’égalité des droits sur les ressources économiques

... encourager la pratique du sport pour les femmes surtout celles issues de quartiers défavorisés ou de zones rurales

Mes sensibilités m’ont amenée à intervenir sur :

  • la problématique de l’emploi et de la formation

En stigmatisant des pénuries de certains métiers dans notre arrondissement avec une réorganisation de l’offre de formation et un encouragement à recourir aux chèques-formation, aux plans insertion trop peu utilisés chez nous.

  • la problématique de la santé

Une offre hospitalière importante, une demande de lit d’hôpitaux plus forte que la moyenne hennuyère, une offre de places en maisons de repos dépassant la moyenne wallonne, un nombre correct de médecins généralistes… ne suffisent pas à assurer une politique adéquate et suivie de prévention et de dépistage de toute une série de pathologies et nécessitent certainement un appareillage PET Scan de qualité sur notre site hospitalier.

Mes interpellations au Parlement de la Communauté française ont porté sur la prévention du cancer du sein, colorectal, du col de l’utérus ; sur le dépistage du diabète, des troubles visuels chez l’enfant, de la maladie de Crohn, d’Alzheimer ; de même sur les assuétudes, la dépression, l’anorexie.

En termes d’infrastructures et de mobilité… Que de travail à accomplir !

Des liaisons routières et autoroutières, des contournements d’agglomérations, des aménagements de sécurité (RN6, RN7, RN52, RN55, RN57, RN523, RN540), des travaux d’entretien de voiries plus que nécessaires, le placement d’écrans antibruit et de glissières de sécurité pour les motards…

Un enseignement de qualité à redresser par rapport aux autres pays voisins par une refonte du décret inscriptions, un apprentissage correct des bases en calcul et français, un contrôle de l’obligation scolaire, l’encouragement à l’étude, la réussite et l’excellence.

Outre ces aspects : mon attention s’est portée sur les avantages sociaux, la mise à disposition des locaux d’écoles durant les vacances scolaires, la généralisation des cours théoriques du permis de conduire pendant les jours blancs de fin d’année scolaire (comme en Flandre), la récupération par les écoles des ordinateurs déclassés, la labellisation des cantines scolaires, l’organisation des ramassages scolaires notamment à pied, l’intégration des enfants autistes et hyperkinétiques, les écoles à discrimination positive, la collaboration de nos séniors dans les écoles de devoirs et activités extrascolaires

Plus de 700 agriculteurs dans notre arrondissement méritent une attention particulière.

Mes interpellations ont touché :

  • l’érosion des terres agricoles ;

  • la lutte contre les pesticides ;

  • la gestion des nitrates ;

  • la présence de médicaments dans les cours d’eau ;

  • le cadastre des zones à risques d’inondation ;

  • la récupération des eaux pluviales ;

  • la valorisation des déchets de bois ;

  • la procédure de coupe de bois dans les communes ;

  • la dérogation de clôtures accordées aux agriculteurs…

Comme Bourgmestre, sensibilisée à divers dossiers, mes actions ont porté sur le financement des zones de police et de secours, le fonds des communes et l’injustice vécue par les communes à statut linguistique spécial privées de leur financement régional, le coût de la délivrance de la carte d’identité électronique, le coût des interventions des pompiers et policiers dans les évacuations de N.A.C. (serpents,…).

Bref, 5 années d’interventions au service de mes concitoyens et de mon arrondissement… et 5 années à venir avec une énergie nouvelle !


 

 
 
Conception de site web - Création multimédia - Hébergement : www.communication-support.be